pour mieux accompagner votre jeune
dans son orientation scolaire
et professionnelle

Mon jeune est (ou sera) en 2e secondaire

Les choix de parcours pour les jeunes éprouvant des difficultés

Le parcours de formation axée sur l'emploi

Dans le contexte de la diversification des parcours offerts aux élèves, le parcours de formation axée sur l'emploi fournit à des jeunes qui éprouvent des difficultés scolaires la possibilité de poursuivre leur scolarité dans des contextes différents et selon une pédagogie adaptée, et d'obtenir un certificat officiel attestant d'une formation qualifiante qui les prépare au marché du travail. 

Ces élèves peuvent maintenant recevoir une formation de qualité avec des stages en entreprise leur permettant d’intégrer le marché du travail avec succès ou de poursuivre leurs études en formation professionnelle ou en formation générale. Ce parcours offre deux programmes : la formation préparatoire au travail et la formation menant à l'exercice d'un métier semi-spécialisé.
La formation préparatoire au travail (FPT)
La formation préparatoire au travail s’adresse à des élèves d’au moins 15 ans, dont le bilan des apprentissages à la fin du premier cycle du secondaire révèle qu’ils n’ont pas atteint les objectifs des programmes d’études de l’enseignement primaire en langue d’enseignement et en mathématique. Elle s’échelonne sur une période de trois ans et conduit à un certificat officiel de formation préparatoire au travail, décerné par le ministre, auquel s’ajoute un bilan annuel des apprentissages transmis par l’école.

Pourquoi?

En s'engageant dans ce programme, l’élève poursuit ses études afin que sa formation soit la plus complète possible. Il vit aussi des expériences concrètes qui augmentent ses chances d'intégrer le marché du travail.

Pour qui?

Pour l’élève qui n’a pas terminé ses apprentissages du primaire.

Combien de temps?

Trois ans.


Au bout du chemin, vers quoi mène la FPT ?

Vers le marché du travail ou vers une formation menant à un métier semi-spécialisé, soit le parcours Formation menant à l'exercice d'un métier semi-spécialisé!
Exemples de métiers : commis de vente, aide-boulanger, manoeuvre en aménagement paysager, manoeuvre en transformation des aliments, aide-concierge, manutentionnaire, aide dans une imprimerie, etc.
La formation menant à l'exercice d'un métier semi-spécialisé (FMS)
La formation menant à l’exercice d’un métier semi-spécialisé s’adresse à des élèves d’au moins 15 ans, dont le bilan des apprentissages à la fin du premier cycle du secondaire révèle qu’ils ont atteint les objectifs des programmes d’études du primaire en langue d’enseignement et en mathématique, sans toutefois obtenir d’unités du premier cycle du secondaire dans ces matières. D’une durée d’un an, cette formation conduit à un certificat officiel de formation à un métier semi-spécialisé avec mention du métier, décerné par le ministre. À ce certificat s’ajoute un bilan des apprentissages transmis par l’école.

Pourquoi?

En s'engageant dans ce programme, l’élève poursuit sa formation générale et se prépare à avoir un métier semi-spécialisé.

Pour qui?

Pour l’élève qui n’a pas terminé ses apprentissages du premier cycle du secondaire.

Combien de temps?

Un an ou plus.


Au bout du chemin, vers quoi mène la FMS?

Vers le marché du travail, vers certains diplômes d’études professionnelles (DEP) ou vers la continuité de la formation générale du 2e cycle du secondaire (DES).

Exemples de métiers : aide-pâtissier, aide-boucher, préposé au service de véhicules, assembleur de produits de plastique, commis d’entrepôt, réparateur monteur d’articles de sport, préposé aux soins d’animaux de compagnie, etc.

Répertoire des métiers semi-spécialisés du MELS
Source : Inspiré des brochures produites par la Commission scolaire de Montréal, la Commission scolaire du Chemin-du-Roy et les commissions scolaires de la région de la Capitale-Nationale et de la région de la Chaudière-Appalaches.